Sommaire

03 QI GONG - Ba Duan Jin (8 trésors 八段錦)
 
Mis au point il y a presque mille ans et transmis de générations en générations, l’enchaînement des huit pièces de brocart (ba duàn jin) constitue un outil précieux visant à entretenir la santé en renforçant les muscles, les articulations, les tendons, les os, ainsi que le système digestif.

On raconte que le général Yue Fei (岳飛), qui vivait sous la dynastie des Song du Sud (南宋) (960-1280 de notre ère), l'aurait inventé (comme il serait à l’origine du Xingyi Quan) pour fortifier ses soldats.

Ces exercices se veulent accessibles et ne nécessitent donc pas, pour commencer, une respiration particulière. Avec la pratique, une respiration abdominale pourra être adoptée.

Les étirements doivent privilégier la douceur. Sans forcer la concentration, l’attention est davantage portée sur le relâchement, qui entraîne l’enracinement.

Pour en tirer tous les bénéfices, comme pour tout exercice de Qi Gong, il faut prendre conscience de l’harmonie entre le corps, la respiration, et l’esprit.
 

Haut